Tango Panache : La véritable origine de cette boisson

20 Juin 2019 | Histoire, Divers | 2 commentaires

Tango Panaché & Monaco : La grande confusion !

 

Avez-vous déjà profité d’un Tango panache en vous délassant paisiblement sous un parasol flanqué sur la terrasse d’un café parisien ou d’ailleurs ? Saviez-vous que ce cocktail est le cocktail à base de bière le plus consommé au monde ? Il existe néanmoins une grande confusion sur le nom même de ce cocktail et ses origines. Nous allons avec vous tâcher de remettre un peu d’ordre dans tout ça !

Tout d’abord, il ne faut pas confondre le Tango, avec le Tango panaché ou le Monaco. En effet, le Tango c’est du sirop de grenadine mélangée à la bière blonde, alors que le Tango panaché (appelé aussi Monaco) est un Tango auquel on ajoute de la limonade (on pourrait presque parler d’un Panaché grenadine).

cocktail tango panache monaco

Histoire du Tango Panache (ou Monaco)

Selon certains, le Tango serait une adaptation du cocktail américain le Snakebite (morsure de serpent), réalisé à partir de cidre et de grenadine. La même légende voudrait que ce soit un australien nommé George Booth qui en soit l’inventeur. Les faits sont éminemment difficiles à valider, mais n’est ce pas le propre d’une légende après tout ?

Toujours est-il qu’à son arrivée sur le Vieux Continent, vers la fin du 19ème siècle, le cidre aurait peu à peu laissé place à la bière type « pils ». Celle-ci étant beaucoup plus populaire en France et en Belgique notamment, elle serait ainsi devenue le Monaco à cause de sa couleur rouge et de sa mousse blanche évoquant les couleurs du drapeau monégasque. Ainsi, le Monaco est un cocktail à base de bière blonde, de grenadine et de limonade.

Il est aussi consommé en Australie, ou il est appelé Grena-beer ou Christmas beer. Malgré ce nom, il convient de ne surtout pas le confondre avec ce que nous appelons en Europe la « bière de Noël ».

Nous sommes à présent au tout début du 20ème siècle, à la Belle Époque, alors que la France et le tout Paris découvre Carlos Gardel et le Tango Argentin (1), cette musique d’un genre nouveau, apportée par les marins des frégates arrivées d’Argentine : son succès est extrêmement rapide, y compris dans les grands salons parisiens fréquentés par les classes bourgeoises !

C’est à cette époque et dans ces conditions que tout devient alors Tango à Paris ; Ainsi, plus tard, le Snakebite ne tardera pas à devenir le Tango et le Monaco deviendra le Tango panaché.

A présent que tout est bien clair, nous vous proposons les recettes de ces différents cocktails à base de bière et de cidre. Elles sont toutes très simples à réaliser, particulièrement rafraichissantes et toutes très peu alcoolisées :

cocktail tango panache monaco origines

Recette du Tango : Tango : 25 cl de bière (pils) + 2 cl de sirop de grenadine

Recette du tango panache (= recette du Monaco) : 15 cl de bière (pils) + 5 cl de limonade + 2 cl de sirop de grenadine

Recette du Snakebite : 10 cl % de cidre + 10 cl de bière stout (type Guinness)

J’allais oublié : Pour le choix de la bière pils, préférez une bière pression fraiche, plutôt que la bière en bouteille. Mais si vous n’avez pas le choix la bière en bouteille remplira parfaitement son office. Il existe de nombreuses variantes à bases d’autres types de sirops, mais là c’est une autre histoire…

Et puisque c’est l’heure de l’apéro (pas le mien en tout cas, mais peut-être le votre ?), nous vous livrons en prime 2 autres recettes toujours très Tango :

Recette du Tango Mango (pour 1 personne) : 3 cl de vodka + 9 cl de jus de mangue + 1,5 cl de sirop de fruit de la passion.

Après ça, on secoue bien pendant quelques secondes et on sert le tout dans une flute à champagne accompagné d’une petite branche de romarin.

Recette du Mango Tango (pour 1 personne) : 3 cl de jus de mangue + 3 cl de rhum blanc + 1,5 cl de Soho + 1,5 cl de Malibu coco + 2 ou 3 feuilles de menthe découpées.

Bien mélanger le tout, puis filtrer et servir dans un verre à cocktail.

(1) Source : Nardo Zalko – Paris Buenos Aires, un siècle de tango (1998)

2 Commentaires
  1. Je ne comprend pas vos commentaire un Monaco a l’origine n’est que de la bière et de grenadine merci

    Réponse
    • Bonjour Amara,
      Abrazo est le blog du Tango Argentin et nous avons rédigé cet article afin de montrer que la culture Tango est présente dans différents aspects des sociétés argentines certes, mais également dans nos sociétés occidentales.

      Réponse
Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.