Comment choisir des chaussures de Tango argentin

16 Juin 2015 | 0 commentaires

?

Comment choisir des chaussures de Tango argentin

16 Juin 2015 | Divers, Accessoires | 0 commentaires

1. Choisir ses chaussures de tango argentin, un acte pas si anodin !

Vous vous apprêtez à choisir une paire de chaussures de Tango ? Cet article a été rédigé afin de permettre de vous guider au mieux dans votre choix de chaussures, en prenant en compte les spécificités liées à la pratique du Tango Argentin, à partir de conseils que nous croyons utile. Gageons qu’ils vous guident et vous permettent de trouver la chaussure de tango à votre pied.

Il convient de reconnaitre, qu’une chaussure de tango argentin faite à la main à partir de matériaux de bonne qualité, ça n’est pas donné ! Rappelons également que c’est cette même chaussure qui va recevoir le poids de votre corps, ainsi que vos pivots pendant de longues heures. Aussi, faire l’acquisition d’une paire de chaussures adaptées au Tango, n’est pas acte anodin et relève même de la nécessité (cf : notre article sur les soins des pieds et les enjeux de santé du pied) et demande de prendre en considération un ensemble de critères extrêmement variables d’une personne à une autre.

1.1 Une chaussure de tango équilibrée y nada mas !

 

En préalable, nous vous rappelons qu’une chaussure de tango doit avant tout choses être équilibrée ! Qu’est ce qu’une chaussure de Tango équilibrée me direz-vous ? C’est une chaussure qui, avant même que vous ayez pu glisser votre pied à l’intérieur, reste stable, c’est à dire droite. Pour vous en assurer :

– Posez la chaussure sur une surface plane : Les talons, ainsi que la semelle au niveau de la balle du pied soit bien en contact avec le sol (il se peut que la pointe de la chaussure soit très légèrement relevée à son extrémité).

– Exercez une petit pression sur un axe droit avec votre pouce sur la pointe de la chaussure : le talon ne doit pas décoller du sol au delà de quelques millimètres.

Si les semelles en daim autorisent une tolérance plus importante, les semelles en cuir, plus rigides par nature, n’en tolère pas ou peu. Si toutefois vous constatez un tangage (rien à voir ici avec le Tango mais avec le mouvement d’avant en arrière et vice versa) conséquent ou de roulis (mouvement de droite à gauche et vice versa), nous ne saurions mieux vous conseiller que de vous orienter vers une autre paire de chaussures de danse. Ce défaut peut provenir d’une fabrication de mauvaise qualité ou d’un défaut de contrôle qualité, notamment lorsque celles-ci sont faites à la main…elles ont les défauts de leurs qualités !

2. Critère N°1 : la taille (ou pointure) des chaussures de tango

Chaque pied possède évidemment sa propre morphologie. Aussi, n’est-il pas toujours facile de trouver « chaussure de Tango à son pied ». Il n’en est pas moins que la taille de la chaussure de tango est probablement le premier critères à prendre en considération. Certains d’entre nous seront amenés à porter ces chaussures des heures durant et probablement plusieurs fois par semaine.

Une chaussure trop grande ne permettra pas d’obtenir un maintien optimal du pied et de la cheville, ainsi qu’un équilibre et une stabilité optimale. A contrario, elle facilitera risque d’entorses ou vous obligera à crisper les orteils du pied. A l’inverse, une chaussure trop petite comprimera vos pieds, gênera la circulation sanguine et donc facilitera l’arrivée des crampes et de la fatigue.

2.1. Nos conseils pour bien choisir la taille de vos chaussures de Tango :

 

  1. Essayez les chaussures de tango sur une zone plate, de préférence le matin lorsque vos pieds ne sont pas gonflés. Votre ressenti n’en sera que plus précis.
  2. Vous devez pouvoir enfiler la chaussure sans trop d’effort. Privilégiez des chaussures de Tango un peu plus larges mais avec un bon maintien plutôt que le contraire. N’oubliez pas que la chaussure de tango argentin est, en principe, fabriquée en cuir ou en daim. Elle sera par conséquent susceptible de se détendre plus ou moins à l’usage.
  3. Votre pied ne doit pas glisser vers l’avant de la chaussure.
  4. Une chaussure de tango doit offrir un excellent maintien de la cheville (pour les femmes), sans couper la circulation.
  5. Optez de préférence pour des chaussures de tango ouvertes. Celles-ci exerçant comparativement moins de frictions et de compressions sur la balle du pied.
  6. Pour les chaussures de Tango à bouts ouverts, il est préférable que vos orteils ne dépassent pas de la chaussure.
  7. Si vous avez un doute, mesurez vos pieds, votre revendeur vous indiquera la taille la mieux adaptée. Selon la marque, le modèle, les matériaux employés ou l’origine, il est possible que la pointure diffère.
  8. Optez avant tout pour des chaussures confortables, car il vous arrivera probablement de les porter 4 à 8 heures d’affilées.
choisir chaussures de tango radio
Chaussures à talons tango femmes posture

3. Critère N°2 :  Les talons (type et hauteur) des chaussures de tango

3.1. Les talons chez les femmes :

Alors, c’est là que ça commence à se compliquer ! Le choix de chaussures de tango femmes, nécessite de prendre en considération des aspects à la fois pratiques, physiques et techniques. Mais commençons par comprendre le rôle du talon dans les danses de salon, et plus particulièrement, dans le tango argentin.

L’Abrazo dans le tango argentin requiert une inclinaison plus ou moins prononcée du corps de la personne guidée vers l’avant. C’est principalement le cas dans les postures de style de tango Milonguero, ou plus encore dans le style de tango  Apilado ». Cette position permet aussi d’offrir une surface de contact plus importante avec le torse de son partenaire : Le talon facilite cette inclinaison.

Ensuite, il y a la marche, qui s’exécute essentiellement en arrière. Cette modalité sollicite plus fortement l’avant du pied (tarses puis métatarses) par le jeu du transfert de poids. L’absence de talon oblige la danseuse à se tenir en permanence en suspension. A cela, il faut ajouter que la femme est souvent amenée à pivoter et que cela ne peut se faire lorsque les talons sont posés. Le talon permet également de faciliter ce positionnement.

3.2. Les talons chez les hommes :

S’agissant des chaussures de tango pour hommes, on distingue essentiellement 2 formes de talons :

  • le talon dit « francès » (légèrement biseauté à l’arrière)
  • le talon droit et des hauteurs allant généralement de 2 cm à 4,5 cm (les sneakers de tango possèdent généralement des talons bas).

Un danseur débutant préfèrera souvent des talons bas, car lui assurant une meilleure stabilité. Un danseur, confirmé ou déjà familier avec ce type de talons, pourra utiliser indifféremment la hauteur de talon qui lui convient le mieux.

Néanmoins, notez qu’une hauteur de talon plus importante vous amènera « naturellement » vers une posture plus adaptée au guidage en Abrazo fermé. En effet, celui-ci projettera davantage votre torse en avant qu’avec des chaussures plates. Si vous dansez plutôt en abrazo ouvert, la hauteur du talon sera certainement un critère moins déterminant.

3.3. Que dit la science à propos de l’usage de chaussures à talons ?

 

Selon une étude du International Journal of Experimental and Computational Biomechanics, publiée en 2010  sur les effets de l’utilisation de chaussures à talon dans les danses latines, le port du talon, indépendamment de sa hauteur, multiplierait par 3 la pression exercée sur les orteils. C’est pourquoi, cette étude préconise de privilégier un bon amorti, afin de réduire les risques de traumatismes, d’irritations, de gonflements ou de douleurs au niveau du talon.

Ceci étant dit, une autre étude nous apporte d’autres précisions. Elle suggère que la pression exercée par le port d’une chaussure à talon de 10 cm, multiplie par 7 le poids du corps, essentiellement sur l’avant du pied. Évitez donc absolument ce type de talons si vous avez des problèmes de dos. Sinon, prévoyez à minima l’utilisation d’inserts (type Insolia) ou des semelles fines (gel).

Par ailleurs, selon une dernière étude de l’Université de Vérone en Italie, le port de chaussures à talons permettrait de renforcer les muscles pelviens qui soutiennent l’appareil génital. Last but not least, elle permettrait donc de procurer de meilleurs orgasmes ! C’est toujours bon à savoir et également utile si l’on veut s’acheter une bonne conscience…

3.4. Nos conseils pour choisir les talons de vos chaussures de Tango :

  1. Choisissez des chaussures qui vous plaisent ; le Tango argentin est aussi une danse de séduction !
  2. Ne sacrifiez pas néanmoins tout à l’esthétique ;  les talons de type « stiletto » ou « aiguilles », si jolies soient ils, n’offrent souvent pas la stabilité d’un talon légèrement évasé à sa base (type « bobine »). D’ailleurs, bien que très en vogue en Europe, ce type le talon (stiletto) est pourtant peu utilisé à Buenos Aires, en partie pour la raison évoquée.
  3. Évitez les chaussures de tango à talons supérieurs à 8 cm et, raisonnablement entre 6 et 8 cm, en particulier si vous débutez.
  4. La santé : Votre âge, votre corpulence, la forme de vos pieds sont autant de critères à prendre également en compte lors de votre choix. Il faut former le corps sans le déformer !
choisir chaussures de tango matérieux

4. Critères N°3 : Les matériaux à privilégier pour vos chaussures de tango

Sans porter de jugement sur celles et ceux d’entre vous qui souhaiteraient acquérir des chaussures « low-cost », ici nous ne traitons volontairement pas de ces matériaux. Considérant que les propriétés de ces matériaux synthétiques ou de synthèse répondent avant tout à une exigence économique plus que technique. La chaussure de tango artisanale utilise les même matériaux que ceux utilisés pour la conception des semelles (voir ci-dessous), plus quelques tissus et dentelles dans certains cas.

Le haut de la chaussure de tango n’appelle pas de conseils particuliers sur le choix des matériaux. Cela relève le plus souvent de critères subjectifs à condition de préserver un bon maintien de la cheville. Néanmoins cela peut avoir une influence en terme de respirabilité, de confort et d’évolution dans le temps dès lors qu’il ne s’agit pas de chaussures en matériaux synthétiques.

4.1 Quels matériaux choisir pour la semelle extérieure de vos chaussures

Il existe différents types de matériaux entrants dans la conception des semelles de chaussures de tango argentin (ou des danses de salon). Leur point commun est d’être réalisées à partir de matériaux flexibles, s’ils sont d’origine naturelle bien entendu (il est toujours question dans ce billet de chaussures de tango traditionnelles « hecho a mano »), car il s’agit d’avoir de la souplesse lors de la réalisation de vos mouvements. Voici quelques-uns des matériaux utilisés ainsi que leurs principales caractéristiques :

  • Le cuir (en espagnol  « cuero ») : il en existe de différentes qualités (que nous ne détaillerons pas ici). Les chaussures en cuir seront généralement plus résistantes que les autres, mais aussi faciles à entretenir. Le cuir est une matière vivante plutôt rigide qui se détend peu à peu en prenant la forme de vos pieds.
    • Les semelles en cuir confèrent généralement une très bonne « glisse ». Elles conviendront par conséquent surtout aux femmes, dans la mesure où elles sont amenées à pivoter d’avantage. Néanmoins, tenez compte qu’une bonne glisse, c’est aussi moins de contrôle car moins d’adhérence. Cela demande par conséquent une meilleure maitrise technique, ce qui n’en fait pas la meilleure option pour débuter dans le Tango Argentin.
  • Le Suédé, nubuck, le cuir retourné (en espagnol « cromo »), le daim (en espagnol « gamuza ») : plus souple que le cuir, ces matériaux se détendent davantage avec le temps. Ils absorbent davantage la transpiration et offre un contact plus « chaleureux » avec le parquet de la piste de danse.
    • Ce type de semelle est conseillée pour les danseuses moins expérimentées ou souhaitant un peu plus d’adhérence. Les chaussures de tango hommes sont majoritairement conçues à partir de ces matériaux dans l’optique de conserver une certaine adhérence plus adapté au guidage.
  • Le caoutchouc (en espagnol « goma ») : Il est en principe ajouté en complément du cuir ou du cuir retourné, au centre de la semelle, pour ajouter de l’adhérence aux chaussures des hommes principalement. C’est notamment le concept des chaussures de Tango DNI.

4.2 Nos conseils pour choisir la semelle la plus adaptée :

  1. Il est indispensable de pouvoir pivoter facilement ! Une semelle qui ne glisserait pas suffisamment, solliciterait davantage vos genoux et vos chevilles et provoquerait une fatigue prématurée.
  2. Les semelles en cuir sont mieux adaptées aux sols peu glissants, mais elles sont moins flexibles que le daim.
  3. Les semelles en daim sont conseillées pour des surfaces glissantes et offrent plus de souplesse. En revanche, elles supportent mal l’humidité.
  4. Les professionnels de la santé préconisent des semelles assez rigides (Journal of Biomechanics – Elsevier LTD, Oxford). Celles-ci permettent à la marche de se faire plutôt autour de la cheville. A l’opposé, les semelles plus souples exerceront une pression plus importante sur les métatarses. Par voie de conséquence, elle rendent la marche plus fatigante.

Vous l’aurez certainement compris, il n’y a pas vraiment de « meilleure » semelle ! Il semble communément admis que les semelles en daims soient plus adaptées aux guideurs et aux danseuses de Tango débutantes. A contrario, les semelles en cuir conviendrons aux danseuses de Tango confirmées recherchant une bonne glisse et de l’aisance en toutes circonstances. C’est notamment le cas lors des pivots ou pour celles possédant une meilleure maîtrise de leur axe et de leur posture. Pour le guidage des danseurs confirmés, le meilleur compromis me semble être l’usage simultané du caoutchouc et du daim, comme par exemple sur les chaussures de Tango DNI.

En revanche, pour celles et ceux qui souhaitent utiliser leurs chaussures de tango en extérieur, évitez absolument les semelles en daim ; elles risquent d’êtes inutilisables en interieur car elles seront massacrées en moins de temps qu’il le faut pour le dire !

5. Où acheter vos futures chaussures de Tango Argentin ? A quel prix ?

5.1. Les boutiques internet spécialisées dans le Tango et les danses de salon :

Pratique : Vous pourrez comparer et commander calmement depuis votre domicile. Il en va ainsi notamment pour celles et ceux qui n’habitent pas à proximité des grandes capitales, et aussi, être livrés à domicile.

Économique : Compte tenu des faibles charges fixes d’une boutique en ligne rapport au commerce traditionnel, elles sont souvent plus concurrentielles.

Essayage : L’essayage n’est possible qu’à la livraison. Le délai de rétractation étant néanmoins variable d’un pays à l’autre. Consultez donc préalablement les conditions spécifiques à chaque site. Privilégiez celles qui proposent une garantie type « 100% satisfait ou remboursé »

Sécurité des paiements : N’oubliez pas que si la fraude aux moyens de paiements existe sur Internet, elle ne représente 0.276 % du montant des transactions enregistrées. La moitié étant par ailleurs due à la perte ou au vol de cartes. La plupart des sites proposent aujourd’hui des transactions cryptées et sécurisées. Au moment du paiement, vérifiez systématiquement sur la barre d’adresse que vous êtes dans une zone Internet sécurisée (https://…).

Frais de ports : La transparence en matière de frais de port sur Internet n’est pas toujours de mise. Lorsque vous comparez les différentes offres, renseignez vous bien sur le montant des frais de ports, s’ils ne sont pas inclus dans le prix affiché.

5.2. Les boutiques « physiques » spécialisées en articles de danse :

Accueil : Les personnes les moins familiarisées avec Internet seront davantage rassurées et se sentiront moins isolées face au choix qu’elles ont à faire par une présence physique. C’est en principe la garantie de bénéficier de conseils, ce qui n’est pas toujours possible par Internet.

Essayage : Vous pourrez toucher, voir et porter les modèles avant de les acheter.

Prix : A l’inverse du e-commerce, les tarifs pratiqués répercutent les charges fixes auxquelles doivent faire face les commerçants traditionnels.

Implantations : il est plus difficile de trouver des boutiques spécialisées en dehors des grandes agglomérations. Pour le reste il faut, le plus souvent, accepter de faire quelques kilomètres pour s’y rendre.

5.3. Quelques conseils supplémentaires

Certaines milongas proposent des chaussures à la vente. En revanche, le choix est souvent restreint à quelques modèles de chaussures. Les Festivals de Tango proposent couramment des stands de ventes de chaussures de tango, de vêtements et d’accessoires. L’avantage réside dans le fait que c’est le vendeur qui vient à vous, mais vous ne pourrez pas vraiment comparer.

Vous avez prévu de vous rendre à Buenos Aires ? Vous allez donc pouvoir découvrir la plus grande vitrine du monde en matière de chaussures de tango. Les prix sont ultras compétitifs, surtout si vous payez en « efectivo » (en liquide). Il faudra en revanche débourser le prix d’un billet d’avion…

Quel que soit l’endroit dans lequel vous envisagez d’acheter vos prochaines chaussures de tango, adressez-vous à des spécialistes. ceux-ci seront à même de vous apporter des conseils et vous proposeront, le plus souvent un large choix de modèles et de marques. Évitez par conséquent les achats sur Amazon, Alibaba et autres généralistes dont ce n’est pas le cœur d’activité.

Faites  jouer la concurrence ; les écarts de prix constatés peuvent avoisiner les 30 % dans certains cas. Rien ne vous empêche d’essayer une paire de chaussures dans un magasin et de comparer avec les prix proposés sur Internet. Les prix sont extrêmement variables ; on trouve aussi bien des chaussures à 50€ qu’à 250€. Il est très délicat de dire que si la chaussure est chère, elle est de qualité. En revanche, une paire de chaussures à 50€, n’est très certainement pas « hecho a mano » par des artisans expérimentés, par ailleurs, les matériaux utilisés risquent de ne pas être de grande qualité.

Plus votre pratique du tango sera régulière et intensive et plus il sera indispensable d’investir dans une bonne paire de chaussures de tango. Enfin, rappelez-vous qu’une belle et bonne paire de chaussures de tango, c’est un investissement mais avant tout du plaisir et du confort dans la danse. C’est un équipement technique et aussi un accessoire de mode à part entière.

Si vos finances ne vous permettent pas de débuter équipés de chaussures adaptées à la pratique du tango, utilisez des chaussures (à talon pour les femmes) dotés d’une semelle en cuir lisse. Vous aurez tout le loisir d’en acquérir par la suite.

0 commentaires
Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.